25
Mai
Maison de l'abeille - Dammarie les lys
-
Dammarie-les-Lys
Date: 25 mai 2019
Visite libre en famille de 14 à 17 heures (le 4 mai de 14 à 19h)

26
Mai
Maison forestière de Bréviande
-
Vert Saint Denis
Date: 26 mai 2019, 10:00
Ouverture de 10 à 12h et de 14 à 18h - Nombreuses animations gratuites

14
Jui
Maison de l'abeille
-
Dammarie-les-Lys
Date: 14 juin 2019, 19:00
Pensez à apporter un plat salé ou un plat sucré. Les grillades et boissons sont fournies par le GABI
20

 Source : Gérard BERNHEIM

Bilan frelons 2018 : 800 nids détruits en seine et marne dont 400 ont été détruits en 2018 par le GDSA77 et les désinsectiseurs (dont Olivierdnf adhérent GABI).

Les mères fondatrices ne vont pas tarder à se réveiller et venir près de nos maisons construire des nids « primaires » dans ces nids il y aura une quinzaine d’œufs qui donneront naissance à des ouvrières qui au mois de juin construiront les nids « secondaires ».

Les nids primaires se trouvent souvent sur des bâtiments, dans des haies, des hangars. Un nid primaire détruit, c’est 15000 frelons en moins, 200 fondatrices en moins…. Ouvrons l'oeil !

Piègeons ! mais attention il ne faut disposer des pièges à proximité des ruches qu’à partir du moment où la présence du frelon y est constatée.
Les pièges doivent être disposés près des maisons des abris, là où les fondatrices vont aller construire leur nid primaire. Il n’est donc pas nécessaire de les attirer près des ruches !
Le piège : faire simple. Une bouteille d’eau minérale coupée en deux et le goulot renversé vers l’intérieur un plastique au-dessus pour éviter d’avaler de l’eau dedans, c’est bon. Le contenu est aussi simple : 1/3 de sirop, 1/3 de vin blanc, 1/3 de bière. Le sucre est très attractif la bière également cette dernière présentant l’avantage de refouler les abeilles. Le mélange est à renouveler toute les semaines. Si des frelons sont piégés, il faut les laisser dans le piège. Ne lavez pas le piège !

Chaque fois que vous prenez un frelon, c’est peut-être une fondatrice, il faut prévenir le GDSA77  (G Bernheim 06 72 85 40 74).

Quand piéger au Printemps ? par Raymond Saunier, Membre d'honneur UNAF, de la région Aquitaine

Le piégeage du frelon asiatique commence lorsque les températures maximales de plusieurs jours consécutifs sont égales ou supérieures à 15°C. Pour notre région en particulier, les températures enregistrées depuis la mi-février, accompagnées d'un ensoleillement exceptionnel, sont particulièrement favorables à la sortie des fondatrices.

 La température n'est pas le seul critère car leur sortie va aussi dépendre de l'endroit où elles se sont réfugiées pour passer l'hiver. Si le site de refuge est par exemple sous une écorce de vieux chêne exposé plein sud, le réveil sera plus rapide que si cette fondatrice est dans un endroit plein nord. Ceci explique que la sortie des reines fécondées peut s'échelonner sur plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Une fondatrice qui quitte son refuge va d'abord chercher à se nourrir avant même de commencer à bâtir un nouveau nid.

Tout ceci est une question de bon sens et d'observation locale. Il est possible que l'on piège la première fondatrice 2 ou 3 jours après sa sortie ou peut-être 2 ou 3 semaines plus tard.

A Bordeaux, nous avons commencé à piéger le 20 février et dans le secteur Bordeaux-Langon, sur trois ruchers différents, nous en sommes à 5 prises ce qui est déjà bien. Nous utilisons les pièges Vétopharma, placés entre 1 mètre et 1.50  et exposés au soleil. Il semble aussi que la couleur de ce type de piège soit plus attractive.

Tout ceci ce ne sont que des données de base ; à chacun de faire son expérience. Il peut arriver également que sur deux pièges placés à 1,50 ou 2 mètres l'un de l'autre, les résultats de piégeage soient différents. A mon avis, il faut persévérer, surtout si nous avons eu connaissance d'un nid ancien car aux alentours il reste toujours des fondatrices.

les nids frelons

 Source : MM Camus et Fontaine (Plougoumelen)

 

 

 

 

Les cueilleurs d'essaims

 

Image1

 

Connexion