1. Résumé : Toute référence aux antibiotiques pour le traitement des ruchers atteints de loque américaine et de loque européenne est retirée de la note de service DGAL/SDSPA/N2005-8123 du 26/04/2005.

  2.  

La note de service DGAL/SDSPA/N2005-8123 du 26/04/2005 « traitement des ruchers atteints de loque américaine et de loque européenne » recommandait le traitement des colonies peu atteintes à l'aide de tétracyclines. Or, il est constaté depuis que :

- les médicaments utilisés (tétracyclines) ne sont pas efficaces contre les formes sporulées. Le traitement antibiotique permettait une rémission temporaire et masquait l’expression clinique sans éliminer l’infection ;

- des résistances de P. larvae aux antibiotiques ont été mises en évidence ;
- les résidus d’antibiotiques pouvaient se retrouver dans les produits de la ruche et constituer un danger

de sécurité sanitaire.

En outre, aucun médicament vétérinaire contenant un antibiotique ne dispose d'une autorisation de mise sur le marché pour le traitement des colonies d'abeilles contre la loque américaine ou la loque européenne. Et, en l’absence de limite maximale de résidus (LMR) pour la denrée miel, l'utilisation de tout médicament contenant un antibiotique dans le cadre de la cascade est prohibée. Dans ce contexte d’inefficacité des antibiotiques notamment sur les formes sporulées et d’absence de LMR pour le miel, qui s’ajoute à l’émergence avérée d’antibiorésistance, l’utilisation des antibiotiques n'est pas autorisée. 

 

Source : Note de service DGAL/SDSPA/2015-1072